Le projet de restauration aujourd'hui: une pratique hors norme? Part. 4/4

Partager cette vidéo

Cette journée d’études est organisée par l’École de Chaillot dans le cadre du développement de ses pratiques de recherche. L’ensemble de ses enseignants, spécialistes reconnus du secteur qui sont architectes en chef des Monuments historiques, architectes et urbanistes de l’État, architectes du patrimoine, conservateurs du patrimoine et ingénieurs spécialisés du Laboratoire de recherche des Monuments historiques sont invités à répondre à cette question : le projet de restauration aujourd’hui : une pratique hors normes ? Trois axes de recherche, trois façons de pratiquer le projet sont questionnés : l’approche par les matériaux et la culture qu’ils sous-tendent (connaissances et mise en œuvre du matériau), l’élaboration du projet (mais aussi sa gestion), les valeurs (économiques, sociales, savoir-faire) véhiculées. Quel que soit l’angle d’attaque retenu pour le projet de restauration, les limites et les potentiels de l’exercice de la maîtrise d’œuvre revendiquée ne peuvent pas toujours s’inscrire dans un environnement fixe et normé. Bien plus, la pratique aujourd’hui traduit des regards pluriels, des démarches complexes, des « micro-ajustements », et s’inscrit dans des problématiques contemporaines urgentes suscitées par les lois et leurs décrets d’application.